Handicap et Second Life, un challenge pas si lointain…

Categories: Actualités, Expositions, People, RP sims, Technos
Etienne Boyer, 27 janvier 2009, 11 comments
Tags: , ,

Sirin Peccable, Owner du groupe Handicap Life in SL, sur l'île Panora...Sirin Peccable est l’owner du groupe Handicap Life (32/99/23) dans Second Life. L’objectif de ce projet pourrait permettre d’abolir le handicap, virtuellement s’entend… Explications :

Montparnasse Belgar : Qui es-tu, et qu’est ce que le projet Handicap Life?
Sirin Peccable: je suis un particulier, parent d’une enfant handicapée mentale. J’ai découvert l’informatique il y a à peu près trois ans. J’ai 43 ans, donc ce n’est pas ma génération! Voilà pourquoi ce retard… Et puis tout cela m’a plu. J’ai decouvert Second Life il y a un peu plus d’un an, et je me suis aperçu que SL offrait de multiples façons de communiquer. Ma fille ne sachant ni lire, ni écrire, je lui ai mis entre les mains son propre ordinateur, et elle a developpé toute seule une méthode pour retrouver ce qu’elle aimait voir sur le net. Après ça, je me suis dit que la fracture numérique n’existait que dans notre tête!
Partant de là, j’ai voulu faire découvrir aux personnes handicapées la possibilité d’utiliser Internet pour communiquer. A force de rencontres sur les blogs, puis twitter, et Second Life en parallèle, je me suis dit qu’il fallait démontrer que cet univers virtuel n’etait pas qu’un lieu imaginaire de vie, mais bien un outil d’échange, voire pédagogique.

Un simulateur qui permet de se mettre virtuellement à la place de non-voyants. MB : D’où l’idée de faire une SIM dédiée aux handicaps?
SP : Oui, voilà, avec la proposition de liens entre SL et les sites web, ou Blogs qui informent sur le handicap. Et puis des salles de conférence, des lieux de recrutement, afin de permettre aux personnes en mobilité réduite de pouvoir utiliser ces services, à l’image de ce que d’autres acteurs ont fait dans SL pour les personnes valides. J’ajoute à cela l’outil pédagogique qu’offre SL avec ses constructions en 3D et ses textures, tout à fait adaptées à l’enseignement des jeunes déficients mentaux. Sans compter que les éducateurs peuvent aussi utiliser cette plateforme en matière de sociabilisation. Le lieu, “Second Life” est aussi une façon pour eux  de pouvoir communiquer avec des personnes valides, plus facilement que dans le monde réel.

L'exposition photo de PersonnaTrèsGrata. MB : Qui dit projets de grande ampleur, dit forcément partenaires…
SP : Le premier interessé par ce projet a eté Emmen Tal, de Stonfield Inworld, qui m’a mis en relation avec le Crédit Agricole, qui héberge le bâtiment aujourd’hui. PersonaTrèsGrata a aussi été de suite interessé, et propose aujourd’hui l’exposition photo, ainsi que des témoignages de vie par projection vidéo. Une association belge “Handimobility.org” est enchantée de faire partie du projet. Enfin, je dirais que le quatrième serait pour moi RIL Shopping, car la vente en ligne est aussi un atout de qualité pour les personnes en situation de handicap. De plus, dans un avenir proche, j’ai en projet  la possibilité de vendre des productions realisées par des C.A.T., par exemple.

MB : Que trouve t-on dans le bâtiment Handicap-Life?
SP : un pole d’offres d’emploi, puis viendra un e-commerce pour du materiel pour fauteuils, et j’aimerais aussi trouver des partenaires du secteur telephonie, et de la domotech. Il y a aussi des salles de projection, un hall d’expo, des jeux (un rubik’s cube géant), et un simulateur pour se mettre a la place d’un non-voyant. D’autres simulateurs de ce type viendront bientôt.
Donc aujourd’hui, Handicap-Life n’accueille pas encore du monde, mais il fallait ouvrir pour que les personnes visualisent le concept. On commence par des expos, des vidéos, ce que veulent les premiers partenaires, et l’inertie fera le reste, avec un peu de prospection. Car je me suis aperçu que les avatars de SL et autres sont sensibles aux causes sociales et participent volontiers. Dernierement je suis allé chercher des fauteuils. Et quand l’owner a vu que je faisais ce projet,  il m’a tout simplement remboursé les achats pour la cause! Je pense que la communauté virtuelle est sensible a cela.

Le bâtiment de Handicap Life...MB : Oui, donc tout espoir est permis! Mais sinon, Tu as des expériences de personnes handicapées de ton groupe qui utilisent SL?
SP :  Oui il y a Philippe notre ami belge, il y avait aussi Tricycle, mais là, il est moins présent. Sans compter tous ceux que l’on ne sait pas. Et puis le projet interesse aussi des developpeurs pour l’accessibilité entre le materiel (autre que la souris et le clavier) et l’univers virtuel. Et le plus intéressant, c’est que cela permet des contacts européens et étrangers. Certains contacts naissant commencent à donner de jolies choses. Par exemple, “PersonaTrèsGrata” qui a fait la splendide exposition sur la déficience mentale dans le réel sur Paris, ou encore avec Hugobiwan Zolnir, qui cherche à faire la passerelle entre Paris Handicap-Life et Rennes, comme ce qui s’est fait lors des Transmusicales 2008.
Mais parallèlement, on sait que ce projet a beaucoup plu, puisque très rapidement le groupe sur facebook s’est développé, et est aujourd’hui composé de 176 membres.

MB : Et euh… Tu fais tout ça à titre bénévole? Je veux dire, ça a dû te prendre un temps monstrueux pour monter ce bâtiment, et toutes ces fonctionnalités!
SP : oui, c’est dans le cadre du bénévolat. Mais bon, quand il y a le plaisir, ça se fait! Je n’ai pas compté le temps passé, mais le projet a commencé debut décembre. J’avais un peu d’entraînement car j’ai implanté dans SL le premier Syndicat CFTC, avec un bâtiment qui permet une prise de renseignements sur les activités du syndicat. Là, c’était la CFTC qui payait le bâtiment et le terrain.

MB : La suite des évènements?
SP : Et bien maintenant, je vais me consacrer a trouver des exposants en lien avec le handicap, comme Agefiph, et d’autre services.

Propos reccueillis par EHB.

Communauté

Déjà membre ?
Login
Se connecter avec Facebook :
dernier visiteurs

Flickr Cartes postales

LaRéunionVirtuelleLaRéunionVirtuelleLaRéunionVirtuelleLaRéunionVirtuelleLaRéunionVirtuelleLaRéunionVirtuelleLaRéunionVirtuelleLaRéunionVirtuelleLaRéunionVirtuelleLaRéunionVirtuelleLaRéunionVirtuelleLaRéunionVirtuelleLaRéunionVirtuelleLaRéunionVirtuelleLaRéunionVirtuelleLaRéunionVirtuelleLaRéunionVirtuelleLaRéunionVirtuelle

Archives

Immersive Lab flux RSS
Agence Internet et Mondes virtuels
Rejoignez nous sur Second Life
Immersive Lab Twitter
Immersive Lab Facebook

Commentaires

11 commentaires, Laisser un commentaire
  1. » Blog Archive » Lancement de Handicap Life
    27 janvier 2009, 21 h 54 min

    [...] Rajout du 27/10 : A lire, l’interview de Sirin Peccable par Montparnasse Belgar [...]

  2. [...] tout savoir de la genèse de ce projet, vous pouvez retrouver ici l’interview de son initiateur, alias Sirin Peccable. Le superbe bâtiment qui abrite le projet peut maintenant commencer à [...]

  3. c.gremaud
    29 janvier 2009, 15 h 08 min

    Vous devriez contactervia leur site http://www.handicap.fr/ pour éventuellementr établir un partenariat….ils sont organisateurs du salon HANDICA spécialisé dans le saides techniques
    Cordialement

  4. [...] Un article qui explique le Projet Handicap-Life [...]

  5. [...] qui m’a interviewer sur la création et les raisons de faire un forum de l’emploi sur Handicap-Life la région dédiée au handicap crée sur la plateforme sociale second life (serious game) [...]

  6. [...] surtout, Sirin Peccable (Alias Christophe Lemesre), chef d’orchestre du projet,  y organise  pour la première fois un forum de l’emploi, [...]

  7. Forum de l’emploi H.L. | yXy
    11 avril 2009, 12 h 41 min

    [...] qui m’a interviewer sur la création et les raisons de faire un forum de l’emploi sur Handicap-Life la région dédiée au handicap crée sur la plateforme sociale second life (serious game) [...]

  8. [...] lire aussi: Un article qui explique le Projet Handicap-Life Presentation de Handicap-Life: article Infos sur le [...]

  9. SAUCET
    01 mai 2009, 15 h 16 min

    Bonjour,
    Je souhaiterais savoir s’il y a des personnes qui sont concernées par le handicap psychique. Comment utiliser le site pour échanger, destigmatiser la maladie mentale, créer du lien.
    Merci

  10. [...] surtout, Sirin Peccable (Alias Christophe Lemesre), chef d’orchestre du projet,  y organise  pour la première fois un forum de l’emploi, dont [...]

  11. [...] tout savoir de la genèse de ce projet, vous pouvez retrouver ici l’interview de son initiateur, alias Sirin Peccable. Le superbe bâtiment qui abrite le projet peut maintenant commencer à [...]

Laisser un commentaire:

Nom *

Email (hidden) *

Votre site