On parle également de Expositions

Le futur du Metaverse, vu par la francophonie SL

Par Etienne Boyer le 22 juin 2009 - 4 Commentaires

SL6B : 20 régions dédiées au futur du métaverse de Linden Lab, pour fêter les 6 ans de Second LifeSecond Life s’apprête à fêter ses 6 années d’existence, ce mardi 23 juin, dès 19 heures (10 am SLT). Pour fêter l’évènement, Linden Lab a permis aux acteurs de son monde virtuel de s’exprimer sur une vingtaine de régions dédiées in world, sur le thème « que sera le metaverse du futur ». Parmi toutes les réalisations, Territoire Digital a choisi de s’attarder sur celle mise en place par le collectif Vitis Foederata, composé de membres issus de différents groupes de la communauté francophone SL, qui, selon le blog officiel, ont décidé de « mettre en commun leurs compétences et expériences dans le cadre d’évènements ayant lieu dans le métaverse, sans ingérence dans les groupes, ou sans que l’un d’eux ne prenne l’avantage sur les autres ». Un groupe autonome et sans hiérarchie, avec ses projets propres.

Fédération de moyens et de compétences.

Vitis Foederata : la vigne fédératrice : C'est ainsi qu'est symbolisé le SL du futur, pour cette union d'avatars francophonesParmi les groupes qui le composent, on retrouve : le parc des Arts, Arcachon, la bibliothèque francophone, les explorateurs francophones, le p’tit routard SL, Cap Vert, Vegetal Planet, Prévention Sida, Metaverse Association, etc; avec des personnages emblématiques comme Frao Ra, Coulaut Menges, Vroum Short, Hugobiwan Zolnir, Cherry Manga, Serena Parisi, ou encore Batu Dragonash. C’est d’ailleurs des deux derniers que vient l’idée originelle de ce rassemblement artistique et culturel, selon Mallory Destiny, l’une des participantes au projet. Vitis Foederata, c’est concrètement (si l’on peut utiliser ce mot concernant un événement se déroulant dans un monde virtuel) une architecture en forme de grappe de raisins, symbole évident du réseau, et par extension du partage et de l’entraide. Chacun des grains de cette grappe représente un des dix groupes participant à l’oeuvre.

Un message symbolique qui semble vouloir dire que ce type de fédération de moyens et de compétences  in world, dépourvue de toute forme d’ego pourrait bien être renouvelé, et constituer le véritable avenir du métaverse…

EHB.

Une nouvelle SIM francophone s'inaugure!

Par Etienne Boyer le 28 mai 2009 - 1 Commentaire

Inauguration de France - Terre des Secrets, avec 1,2,3, Soleil et Territoire DigitalA deux pas de l’arbre de Territoire Digital, de la Bibliothèque Francophone, de Handicap Life, et de RIL Shopping, s’est installée -sur la SIM Saveurs Régionales-  1,2,3, Soleil, une association composée de résidents francophones de Second Life, parmi lesquels on retrouve notre ex-noob Baudelaire Kalinakov, Mareva Avril, ou Captain Aeon. Demain soir (vendredi 29 mai de 21 heures à 3 heures du matin), le groupe inaugure sa parcelle, « France – Terre des secrets » avec des concerts DJ, expos et jeux esselliens en tout genre!

France - Terres de Secrets, sur la sim Saveurs Régionales de l'archipel Territoire Digital.De noob à expert en quelques semaines!

Lorsque Territoire Digital s’est mis en quête d’un groupe désireux de bien vouloir animer l’archipel, Montparnasse Belgar s’est adressé à Baudelaire, qui semblait plutôt dégourdi pour un newbie arrivé à Second Life via l’épisode des Experts à Mahnattan, diffusé à la télévision en janvier dernier! L’impression s’est confirmée au delà des espérances, puisque notre apprenti avatar est aujourd’hui devenu un vrai pro de SL. Il n’y a qu’à venir visiter « France – Terre des secrets » pour s’en persuader!

Le dancing le "Soleil Palace", sur France - Terres de Secrets« France – Terre de Secrets » et d’accueil!

Vous y trouverez un village du midi, un espace sandbox, un moulin sur la montagne, un lagon donnant sur une salle secrète, un port avec sa jetée, une plage ombragée, un terrain de pétanque, un bowling, une exposition de créations en trois dimensions et animées de Casta Oh, mais aussi une immense discothèque (Le Soleil Palace) située dans le gros astre technoïde qui trône à une centaine de mètres au dessus de la sim. Bref, il y a beaucoup de choses, d’endroits et de surprises à découvrir sur cette jolie SIM qui se veut une terre d’accueil pour nouveaux résidents SL! Faites-le savoir autour de vous, et venez nombreux vendredi soir!

Petit village provençal, au centre de France -Terre de secretsDemandez le programme!

Une expositon d’art « SLien » avec les Totems De Casta Oh à découvrir absolument aura lieu au 2ieme et 3ieme étages, au dessus du club Soleil Palace.
La soirée d’inauguration sera retransmise sur SLIVE RADIO, partenaire officiel de 1,2,3 Soleil.
Vous pourrez aussi assister aux performances Live de trois Disc Jockeys : DJ Chtal (21h00/23h00 : DanceFloor Ambiance), Djette Lektra (23h00/1h00 : Punchy Glamour Chaleur) et la RLP Mix (1h00/3h00 : Dj Pro Remix Inedit). Enfin, vous pourrez tester plein de nouveaux Jeux inedits et Gratuits pour le fun!

EHB.

“La planète des petits princes”, c'est aussi la nôtre…

Par Etienne Boyer le 17 avril 2009 - Donnez votre avis

La planète des petits princes, avec Mariaka NishiTournicoton (Kuai Hele) vient d’inaugurer une toute nouvelle exposition transdisciplinaire, déambulatoire et permanente intitulée La Planète des Petits Princes. Si l’on doit l’idée originale à la prolifique Mariaka Nishi (aka Anne Astier), l’artiste s’est une nouvelle fois entourée d’un pléthore de partenaires pour la réalisation de cette oeuvre multi-facettes. Parmi lesquels on retrouve Naastik Rau, Frao Ra, Sacremeustache Beerbaum, Coulaut Menges, Joan Horsforth, Typote Beck, Léonie Becuwe, Philippe Kodekko, Hoshiko Naidoo, Anathaniel Gausman, et Jean-Marie Legros, qui apparaissent à divers niveaux de participation : photographie, dessins, musique, son (une introduction textuelle de l’écrivain Satprem, diffusée en boucle, permet de se mettre dans l’ambiance), build, conseils et inspiration.

Un hymne -plein d’espoir- à l’humanité.

Un peu psychédélique par endroits, comme ici, dans cette immense bulle arc-en-ciel“Le concept est toujours sur le principe d’un cheminement dans une exposition (à ressentir dans sa forme énergétique) qui délivre au passage de petites graines, de petites touches, pour assembler un puzzle qui devient cohérent dans son ensemble”, explique l’initiatrice. “Et le thème de l’exposition est l’humanité et notre planète d’accueil. Je voulais restituer, accompagner un peu et sans démonstration toute faite cette évolution de nous même, et de la société que nous construisons. En fait, tout converge pour amener doucement le promeneur vers un endroit de lui même, et vers son avenir!”
Pour Mariaka et ses compagnons, “La planète des petits princes” -truffée de symboles et d’analogies discrètes au chef d’oeuvre d’Antoine de Saint Exupéry (qui invitait le lecteur à retrouver l’enfant qui vit en soi)- c’est une manière poétique de restaurer la force et la beauté sur la terre, de reprendre une conscience d’amour…

La balle est dans votre camp…

Une exposition pour reprendre conscience de notre humanité, de la chance que nous avons d'être des hommes vivant sur une planète qui nous donne le meilleur d'elle même.Mariaka avait commencé à réfléchir à cette oeuvre commune avec une première équipe un an auparavant. Et puis pour x raisons, le projet n’a pu  aboutir, et fut ajourné. “Je pensais même la dissoudre, et c’est au moment où je me suis décidée à la vider de mon inventaire que je l’ai revue, et qu’elle m’est apparue!”
Alors, entourée d’une nouvelle équipe, le projet artistique -qui oscille entre naturalisme, suréalisme symbolique et psychédélisme- a pu arriver à maturité, pour enfin éclore. On y retrouve tout ce qui fait la force de l’humanité, sa richesse, sa diversité, sa créativité, et les merveilles terrestres qui font que tout ceci pourrait s’accomplir en parfaite harmonie symbiotique, si seulement on en prenait conscience…
L’exposition semble vouloir nous mettre face à nous même, et nous demander : “alors, quelle route allez vous prendre, maintenant que vous savez?” Bonne question, en vérité… Et vous, quel sera votre choix?

EHB

REUNICA vous invite sur Second Life et à voter pour votre BD préférée!

Par Etienne Boyer le 23 mars 2009 - Donnez votre avis

bede-reunica_00210 gagnants seront tirés au sort

La Fondation REUNICA Prévoyance accueille, dans son immeuble de l’Univers virtuel Second Life, une exposition de BD réalisées par des jeunes et adultes handicapés à l’occasion du Festival International 2009 de la Bande Dessinée d’Angoulême (FIBD). Du 16 mars au 16 avril 2009, les visiteurs pourront voter pour leur BD préférée et gagner des cadeaux.

Un projet en partenariat avec l’association Hippocampe

A l’occasion des 10 ans du concours de BD pour jeunes et adultes handicapés organisé par l’association Hippocampe, les visiteurs pourront voter pour leur planche de BD favorite sur le thème « L’amitié… raconte en BD ».

bede-reunica_003A gagner lors du tirage au sort du 23 avril

- 1er lot : 2 entrées pour le prochain festival de BD d’Angoulême, une BD « 10 ans d’hippocampe » et « Lucien, toujours la banane », la dernière BD de Franck Margerin, dédicacée par son auteur.
- 2ème au 10ème lot : une BD « Lucien, toujours la banane », dédicacée par Franck Margerin.
Retrouvez l’ensemble des planches réalisées lors du concours 2009 sur Second Life.

« Faire du bien à l’esprit, ça fait du bien à la vie »

La Fondation REUNICA Prévoyance soutient des projets artistiques et culturels destinés aux personnes fragilisées par la maladie et le handicap et notamment ceux de l’association Hippocampe. Cette dernière organise chaque année un concours de bande dessinée pour jeunes et adultes handicapés dans le cadre du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême (FIBD), ouvert à plusieurs pays européens.
Pour plus d’information : http://www.fondationreunica.com

Catégories: Events, Expositions

Un musée vivant esselien!

Par Etienne Boyer le 26 février 2009 - 2 Commentaires

PhilippeO Janus dans la partie "profils" de sa "Métaverse Galerie", PhilippeO Janus vient de monter une galerie un peu spécifique, la « Metaverse Galerie« , qui s’apparente plus à un musée vivant sur Second Life, qu’à une galerie d’art classique… Explications!

Montparnasse Belgar : Qui es-tu, et que fais-tu, qu’est-ce que SL pour toi?
PhilippeO Janus : Pour parler de moi en deux mots, sur le web j’ai une activité d’agence web et de référencement. Je gère mes propres sites, dont Adminet france et le blog d’Adminet. Je vois Second Life comme une nouvelle forme d’internet, et demain, je ne m’interdis pas d’aller sur les open sim car je pense que l’avenir est aussi aux open grid/sim. J’espère faire venir sur SL mes propres clients ainsi que de nouveaux.

MB : Tu viens de créer sur SL une galerie d’un genre nouveau sur Bellobas 110/30/43. Quel en est le principe?
PhilippeO Janus : Il y en a plusieurs. Le premier c’est de faire découvrir Second Life à ceux qui arrivent, avec une présentation des personnes que j’y ai croisées et qui font SL. C’est un choix totalement subjectif sans critères formalisés, où l’avatar est présenté avec une photo et une note de présentation. Soit il a déjà la photo, soit on la fait ici, ou chez lui. Ce sont des gens dont j’ai trouvé que, d’une manière ou d’une autre, ils faisaient SL. Alors on pourra dire que chaque visiteur fait SL, mais je ne rencontre pas chaque visiteur! Chaque profil ici raconte une part de l’histoire de SL et continue à y contribuer. Voilà pour la galerie de profils. En face, il y a une galerie de lieux à visiter selon le même principe.

La "Métaverse Galerie", sur Bellobas 110/30/43MB : Donc tu répertories ici un peu toutes les catégories « socio professionnelles » de SL? Je ne parle pas des “escorts”, bien entendu, mais plutôt des artistes, builders, etc…
PhilippeO Janus : Finalement dans les événements organisés ici ou là, on finit par retrouver un peu le meme groupe. Mais ce n’est pas une galerie d’artistes ou de builder. Je ne raisonne pas en termes de compétences. Mais finalement ce sont des profils divers qui, par la force des choses, se cotoient. Avec en effet des codeurs, des artistes, des commerciaux, des chefs d’entreprise, des graphistes, des touristes, et parfois, ceux qui sont un peu tout ça à la fois!

MB : Concernant les lieux, c’est pareil : éclectisme et feeling?
PhilippeO Janus : Oui! Il y a une face sombre de SL que j’ai choisi de ne pas présenter, car j’estime qu’on n’a  pas besoin de moi pour la découvrir! Et je te vois venir : ce n’est pas une question de positivisme, mais une incitation à la découverte et à la curiosité. Idem pour les oeuvres d’art au 2ième étage : ce sont des oeuvres que j’ai achetées ou que les artistes m’ont données.

La partie "lieux à visiter" de la "Métaverse Galerie", en mise à jour permanente...MB : Tu as trouvé un nom à ce projet, que j’ai déjà envie d’appeler un “musée vivant”?
PhilippeO Janus: Effectivement, c’est tout à fait ça, dans le sens où c’est inciter à la découverte d’un monde en mouvement, loin d’être figé, et sans autre critère que mon plaisir à faire découvrir. La “Metaverse Galerie”, c’est le nom de cet ensemble, est en construction permanente. Je suis toujours curieux de rencontrer de nouvelles personnes qui pourront venir -ou non- figurer dans la galerie de profils, visiter de nouveaux lieux à faire connaître, ou découvrir de nouvelles oeuvres à partager.
Ce qui est remarquable, c’est que la plupart des gens de la galerie se connaissent. Et quelque part, on voit ici une photographie de ce réseau informel. Je n’aurais pas pu faire cet endroit sans l’aide de Mallory Destiny qui a construit le bâtiment et contribue beaucoup à l’élaboration de la galerie.

MB : Tu vas organiser des events ici?
PhilippeO Janus : Déjà, l’inauguration le 10 mars, j’espère que ce sera le premier événement! Mais  j’aimerais faire venir les uns et les autres sans rien d’autre de particulier. C’est déjà un évènement en soi! A l’avenir, je n’exclus pas des expositions temporaires, mais il existe déjà un très fort réseau de galeries d’art, qui fait très bien ce travail.

la néérlandaise Mallory Destiny a largement contribué à la mise en place de ce projet de musée vivant.MB : Je vois qu’il te reste encore pas mal d’espace à garnir! ;-)
PhilippeO Janus: oui, on fera une inauguration par niveau. Mais ça prend du temps! Sinon, en face dans le « Metaverse Hotel », je compte faire venir des entreprises, associations ou autres communautés.

Propos recueillis par EHB.

Communauté

Déjà membre ?
Login
Se connecter avec Facebook :
dernier visiteurs

Flickr Cartes postales

header-IL2header-TD2Immersive LabEntretien d'embauche/category/second_life/culture/expositions/stgobain_liban1.jpgSainT Gobain Liban 2/category/second_life/culture/expositions/3510415546_5c3e035f41_o.jpg/category/second_life/culture/expositions/3510414710_3f7b1ea9e4_o.jpg/category/second_life/culture/expositions/3510414500_8b54f9fc2e_o.jpgSaint Gobain Liban/category/second_life/culture/expositions/3509603941_c793c58745_o.jpg/category/second_life/culture/expositions/3509603515_fd35bed5e3_o.jpg/category/second_life/culture/expositions/3509603373_34ae41a93d_o.jpg/category/second_life/culture/expositions/3509603237_ce3c0151de_o.jpg/category/second_life/culture/expositions/nkm_twitter.jpgObama visits GhanaGrands moments de solitudeAuto harcélement

Archives

Immersive Lab flux RSS
Agence Internet et Mondes virtuels
Rejoignez nous sur Second Life
Immersive Lab Twitter
Immersive Lab Facebook