On parle également de Lieux

Zéro Linden, le palais francophone des freebies !

Par Etienne Boyer le 08 septembre 2009 - Donnez votre avis

Sur Second Life, il est des lieux qui, même si la technologie évolue et les gens vont et viennent, continueront toujours à attirer les foules. Le principe du « Freebie » (objet distribué gratuitement) est particulièrement prisé par les nouveaux résidents désargentés, qui cherchent à  rendre leur expérience du jeu intéressante. Zéro Linden est l’un de ces lieux francophones. Créé et géré par Naastik Rau, on le trouve dans l’enceinte de la galerie d’art Tournicoton, qui a désormais élu domicile sur la sim Metaversel 146/222/22. Le propriétaire a consenti à nous en dire un peu plus. Interview :

Naastik Rau, créateur et gérant du freebie-center "Zero Linden" Montparnasse Belgar: alors, d’abord, on va poser les bases : tu es créateur de cet espace (Zéro Linden), mais depuis combien de temps es-tu sur Second Life ?
Naastik Rau : je suis arrivé sur Second Life en février 2007, cela fait 2 ans et demi. J’ai construit zero linden en septembre 2007. Le nom est venu simplement avec la nature du lieu.

MB: Qu’est-ce qui t’a motivé sur ce projet?
NR: quand je suis arrivé sur Second Life, j’ai choisi un avatar féminin, cela m’a naturellement amené à faire les boutiques pour habiller Naastik. Puis, quelques temps ont passé, et je me suis aperçu que quelques vêtements que j’avais acheté étaient en fait distribués gratuitement dans quelques magasins ! On dira que je n’avais pas toute l’information, lol !
J’ai donc décidé de construire un lieu ou l’on peut les trouver gratuitement. Pour cela, j’ai visité plusieurs freebie-centers sur Second Life. Et il y en a beaucoup : j’ai passé plus de deux mois à parcourir SL rien que pour ça !

MB : Ah tiens (petite digression) d’ailleurs, puisque tu en parles : pourquoi avoir choisi un avatar féminin?
NR : Ah ! Pour plusieurs raisons en fait. Initialement, je suis venu sur Second Life par le biais de la campagne présidentielle. C’est un ami qui m’a proposé de venir débattre sur les agoras politiques. Une des raisons est que je souhaitais des échanges constructifs, ce qui n’est pas simple, même quand on a beaucoup de volonté. J’ai pensé qu’avec un avatar féminin, je mettais plus de chances de mon coté. C’était évidement sans compter d’autres problématiques liées au fait même de cette apparence… Une autre raison était que je souhaitais laisser libre cours à l’expression de ce qu’on nomme « la partie féminine » en soi.
Et puis, je me suis rendu compte qu’avec cet avatar, cela me donnait aussi la possibilité d’apprendre quels sont les types d’échanges que l’on peut recevoir lorsque l’on est perçue comme une femme, c’est très intéressant. Ceci dit, je me suis habitué et je ne fais plus attention, maintenant ! De toute façon, je ne cache pas que je suis un homme. (Lire la suite…)

Le futur du Metaverse, vu par la francophonie SL

Par Etienne Boyer le 22 juin 2009 - 4 Commentaires

SL6B : 20 régions dédiées au futur du métaverse de Linden Lab, pour fêter les 6 ans de Second LifeSecond Life s’apprête à fêter ses 6 années d’existence, ce mardi 23 juin, dès 19 heures (10 am SLT). Pour fêter l’évènement, Linden Lab a permis aux acteurs de son monde virtuel de s’exprimer sur une vingtaine de régions dédiées in world, sur le thème « que sera le metaverse du futur ». Parmi toutes les réalisations, Territoire Digital a choisi de s’attarder sur celle mise en place par le collectif Vitis Foederata, composé de membres issus de différents groupes de la communauté francophone SL, qui, selon le blog officiel, ont décidé de « mettre en commun leurs compétences et expériences dans le cadre d’évènements ayant lieu dans le métaverse, sans ingérence dans les groupes, ou sans que l’un d’eux ne prenne l’avantage sur les autres ». Un groupe autonome et sans hiérarchie, avec ses projets propres.

Fédération de moyens et de compétences.

Vitis Foederata : la vigne fédératrice : C'est ainsi qu'est symbolisé le SL du futur, pour cette union d'avatars francophonesParmi les groupes qui le composent, on retrouve : le parc des Arts, Arcachon, la bibliothèque francophone, les explorateurs francophones, le p’tit routard SL, Cap Vert, Vegetal Planet, Prévention Sida, Metaverse Association, etc; avec des personnages emblématiques comme Frao Ra, Coulaut Menges, Vroum Short, Hugobiwan Zolnir, Cherry Manga, Serena Parisi, ou encore Batu Dragonash. C’est d’ailleurs des deux derniers que vient l’idée originelle de ce rassemblement artistique et culturel, selon Mallory Destiny, l’une des participantes au projet. Vitis Foederata, c’est concrètement (si l’on peut utiliser ce mot concernant un événement se déroulant dans un monde virtuel) une architecture en forme de grappe de raisins, symbole évident du réseau, et par extension du partage et de l’entraide. Chacun des grains de cette grappe représente un des dix groupes participant à l’oeuvre.

Un message symbolique qui semble vouloir dire que ce type de fédération de moyens et de compétences  in world, dépourvue de toute forme d’ego pourrait bien être renouvelé, et constituer le véritable avenir du métaverse…

EHB.

Une nouvelle SIM francophone s'inaugure!

Par Etienne Boyer le 28 mai 2009 - 1 Commentaire

Inauguration de France - Terre des Secrets, avec 1,2,3, Soleil et Territoire DigitalA deux pas de l’arbre de Territoire Digital, de la Bibliothèque Francophone, de Handicap Life, et de RIL Shopping, s’est installée -sur la SIM Saveurs Régionales-  1,2,3, Soleil, une association composée de résidents francophones de Second Life, parmi lesquels on retrouve notre ex-noob Baudelaire Kalinakov, Mareva Avril, ou Captain Aeon. Demain soir (vendredi 29 mai de 21 heures à 3 heures du matin), le groupe inaugure sa parcelle, « France – Terre des secrets » avec des concerts DJ, expos et jeux esselliens en tout genre!

France - Terres de Secrets, sur la sim Saveurs Régionales de l'archipel Territoire Digital.De noob à expert en quelques semaines!

Lorsque Territoire Digital s’est mis en quête d’un groupe désireux de bien vouloir animer l’archipel, Montparnasse Belgar s’est adressé à Baudelaire, qui semblait plutôt dégourdi pour un newbie arrivé à Second Life via l’épisode des Experts à Mahnattan, diffusé à la télévision en janvier dernier! L’impression s’est confirmée au delà des espérances, puisque notre apprenti avatar est aujourd’hui devenu un vrai pro de SL. Il n’y a qu’à venir visiter « France – Terre des secrets » pour s’en persuader!

Le dancing le "Soleil Palace", sur France - Terres de Secrets« France – Terre de Secrets » et d’accueil!

Vous y trouverez un village du midi, un espace sandbox, un moulin sur la montagne, un lagon donnant sur une salle secrète, un port avec sa jetée, une plage ombragée, un terrain de pétanque, un bowling, une exposition de créations en trois dimensions et animées de Casta Oh, mais aussi une immense discothèque (Le Soleil Palace) située dans le gros astre technoïde qui trône à une centaine de mètres au dessus de la sim. Bref, il y a beaucoup de choses, d’endroits et de surprises à découvrir sur cette jolie SIM qui se veut une terre d’accueil pour nouveaux résidents SL! Faites-le savoir autour de vous, et venez nombreux vendredi soir!

Petit village provençal, au centre de France -Terre de secretsDemandez le programme!

Une expositon d’art « SLien » avec les Totems De Casta Oh à découvrir absolument aura lieu au 2ieme et 3ieme étages, au dessus du club Soleil Palace.
La soirée d’inauguration sera retransmise sur SLIVE RADIO, partenaire officiel de 1,2,3 Soleil.
Vous pourrez aussi assister aux performances Live de trois Disc Jockeys : DJ Chtal (21h00/23h00 : DanceFloor Ambiance), Djette Lektra (23h00/1h00 : Punchy Glamour Chaleur) et la RLP Mix (1h00/3h00 : Dj Pro Remix Inedit). Enfin, vous pourrez tester plein de nouveaux Jeux inedits et Gratuits pour le fun!

EHB.

Styliste virtuelle, une vraie passion plus qu'un métier

Par Etienne Boyer le 20 mai 2009 - 2 Commentaires

Amandine Arai (portant une de ses dernières tenues) devant son magasin virtuel PixelFashion

Amandine Arai est ébéniste de métier, dans la vraie vie. Mais elle s’est donné le temps de découvrir Second Life, et de s’épanouir en créant des vêtements, bijoux et accessoires in SL. Aujourd’hui, après à peine deux années de présence dans le monde virtuel de Linden Lab (anniversaire qui date d’août 2007), elle possède la sim PixelFashion 143/155/22, dans laquelle elle vend ses très belles créations -surtout à destination d’avatars féminins, d’ailleurs- sous sa propre estampille :) (: qui évoque deux smileys qui s’embrassent.
« J’ai fait mon premier vêtement en décembre de la même année », affirme t-elle. « Au départ, c’était juste une blague entre amis. Mais comme ma robe a plu, on m’a encouragée à persévérer dans cette voie. » Si bien qu’en février de l’année suivante, elle ouvrait sa toute première boutique, après avoir exposé quelques temps ses premières créations dans un magasin réservé aux créateurs français, qui se rémunérait au pourcentage de vente.

Créer sans contraintes

Des petites tenues affriolantes, sexy, mais jamais vulgaires...Pourquoi avoir préféré la création sur Second Life, plutôt que de persister dans son métier réel? « Je n’ai pas arrêté de créer en ébénisterie, mais la création dans cet  univers virtuel permet de se réaliser sans contraintes ». Sans contraintes, certes, mais avec quelques surprises de taille tout de même! « Oui, certaines de mes tenues sont plus osées que d’autres, bien que je reste dans le relativement soft. L’idée, c’est de faire du sexy tout en évitant le vulgaire. Or, Xstreet SL m’a récemment refusé une tenue en latex parce qu’on distinguait (ou plutôt imaginait distinguer) les tétons du modèle… J’ai donc dû coller de grosses croix rouges pour pouvoir publier mon annonce! »
Effets cuir et métal sur cette collection de sabots, pour un soucis du détail le plus réaliste possible.C’est sur que si le but était d’ éviter de porter l’attention sur un détail discret, c’est pas gagné d’avance…
Bien sûr, Amandine ne vit pas de son commerce virtuel. Elle fait surtout les choses par envie, et pour le plaisir. Elle a récemment lancé quelques modèles pour avatars masculins, et compte développer la filière. « J’ai commencé à faire des skins il y a 6 mois, et puis j’ai laissé tombé pour le moment. Mais j’ai confiance, ça reviendra! »

Curieuse de nature

De la curiosité, il en faut pour avoir envie de créer ce "truc-en-plumes"Ce qui caractérise le travail d’Amandine, c’est la qualité de ses vêtements, qu’il s’agisse d’ensembles, de dessous affriolants, de chaussures ou de ceintures. Car Amandine aime le travail bien fait et méticuleux. « Je crois que pour faire ça, il faut être passionné, curieux, et surtout patient! C’est cela qui me pousse à aller au bout de ce que j’entreprends, jusqu’à ce que je sois satisfaite du rendu final. Pour te donner un exemple, la tenue que je porte aujourd’hui a nécessité un mois de travail. »
Et hop! Un peu de shopping, pour terminer la visite...Perfectionniste, donc, mais c’est aussi une autodidacte, qui travaille au feeling : « Je pars souvent d’une idée de design pour un vêtement, ou encore, j’ai envie de tester une technique SL… Je fais tout de A à Z : les textures (à partir de dessins ou photos) et les builds. Par contre je laisse le soin à des professionnels compétents de réaliser tout ce qui est scripts et animations, s’il y a lieu. »
La sim PixelFashion (en partie sublimement décorée par Black Mamba 217/43/44) accueille aussi un magasin de meubles de la marque FTD (pour French Touch Design), qu’elle a monté avec son associé Fred Wardhany et qui va certainement lui aussi connaître des jours heureux!

EHB.

Catégories: Actualités, Lieux, People

Une faille temporelle sur Orange Island!

Par Etienne Boyer le 06 avril 2009 - 3 Commentaires

The Kaaos Effect, le nouveau jeu d'énigmes en milieu immersif de MadPea Production.  Nous avions déjà parlé de Madpea, cette société créatrice de jeux dans Second Life, et qui n’en finit pas de sévir sur Orange Island. Son petit dernier, The Kaaos Effect, est un très bon cru…
Sid Mallock, un employé un peu étourdi de la TSD (Temporal Sightseeing Destinations) -une agence organisatrice de voyages spatiotemporels dans un futur plus ou moins éloigné (2050)- a l’esprit un peu « ailleurs » depuis qu’il est tombé amoureux d’Annie. Il n’a pas respecté le protocole de la firme en appuyant sur le mauvais bouton au mauvais moment. Résultat, une partie du laboratoire s’est volatilisé à travers une faille temporelle.

Les eighties comme à l'époque, sauf qu'il n'y a pas de temps pour lambiner : vous devez reconstruire une antenne télé pour pouvoir contacter Sid à travers le dédale temporel!Or, Sid a vraiment besoin de ce job, pour pouvoir quitter l’appartement qu’il partage avec sa mère… Votre mission, si vous l’acceptez, sera de retrouver deux composantes essentielles à la machine, avant que le pot aux roses ne soit découvert par la hiérarchie, qui ne manquera pas de lourder Sid avec pertes et fracas. Gardez-vous de penser que vous l’expédierez les doigts dans le nez : car comme à son habitude, avec « The Kaaos Effect », Madpea n’a pas lésiné sur les effets de surprises et les pièges qu’il vous faudra déjouer!

Chaos temporel pour une amourette!

Hâtez-vous, notre soleil a fini par se transformer en supernova... Si vous restez dans le coin, vous êtes grillés!Prenez le bracelet et le HUD, sensés vous aider dans votre aventure, et laissez vous guider à travers une succession d’énigmes dans les méandres du temps, depuis l’âge de glace jusqu’à la Supernova qui détruira notre monde, en passant par la Chine antique, le temps du Far West, le chicago des années 30, un sous-marin nazi, une réplique de chambre d’adolescent des années 80, etc., le tout pas forcément dans cet ordre là, d’ailleurs. A chaque étape, vous devrez reconstituer ou utiliser un objet ayant servi à communiquer dans son époque… Culture générale sommaire fortement recommandée, mais pas indispensable!

Cette pièce est un cauchemar : il faut trouver une combinaison de cablages pour avoir une bonne liaison téléphone avec Sid. Mais bizarrement, Monty Belgar a eu très vite raison de l'énigme... La chance, sans doute?Mais surtout : faîtes preuve d’intelligence et de réactivité, et ne négligez aucun détail, car la moindre information -aussi insignifiante soit-elle- pourrait bien vous aider à vous tirer de ce mic-mac, et même accéder aux primes et suppléments cachés du jeu! Bref, si le niveau de difficulté reste globalement assez basique (pour qui est familier de ce type de jeu), soyez tout de même le plus brillant possible!

Un bout du bracelet temporel, caché dans une grotte, au temps de la grande glaciation.Ce qu’on aime : l’originalité de cette aventure, qu’on peut quitter à tout moment, et reprendre là où on l’avait laissée; mais aussi la qualité des textures, effets spéciaux et mises en lumière des décors, ainsi que la bande son, toujours somptueux et très réalistes. Seul inconvénient notable : comme pour les précédents,  ce jeu s’adresse à un public anglophone…  Pour les autres, il ne vous restera plus qu’à réviser vos vieux cours du collège avant de vous lancer, ou de garder ouvert un outil de traduction en ligne! Mais dans ce cas là, rajoutez deux à trois fois plus de temps pour venir à bout de ce « Kaaos Effect »!

EHB.

Et pour ceux qui douteraient encore, voici la vidéo Teaser!

Catégories: Lieux, RP sims, Technos

Communauté

Déjà membre ?
Login
Se connecter avec Facebook :
dernier visiteurs

Flickr Cartes postales

header-IL2header-TD2Immersive LabEntretien d'embauche/category/second_life/lieux/stgobain_liban1.jpgSainT Gobain Liban 2/category/second_life/lieux/3510415546_5c3e035f41_o.jpg/category/second_life/lieux/3510414710_3f7b1ea9e4_o.jpg/category/second_life/lieux/3510414500_8b54f9fc2e_o.jpgSaint Gobain Liban/category/second_life/lieux/3509603941_c793c58745_o.jpg/category/second_life/lieux/3509603515_fd35bed5e3_o.jpg/category/second_life/lieux/3509603373_34ae41a93d_o.jpg/category/second_life/lieux/3509603237_ce3c0151de_o.jpg/category/second_life/lieux/nkm_twitter.jpgObama visits GhanaGrands moments de solitudeAuto harcélement

Archives

Immersive Lab flux RSS
Agence Internet et Mondes virtuels
Rejoignez nous sur Second Life
Immersive Lab Twitter
Immersive Lab Facebook