Territoire digital http://www.territoire-digital.com à la découverte des territoires du web. Thu, 08 Jan 2009 11:45:34 +0000 http://wordpress.org/?v=2.7 en hourly 1 Weblin s’exporte in SL, et vice versa ! http://feeds.feedburner.com/~r/TerritoireDigital/~3/506126402/ http://www.territoire-digital.com/2009/01/weblin-s%e2%80%99exporte-in-sl-et-vice-versa/#comments Thu, 08 Jan 2009 11:44:52 +0000 eboyer http://www.territoire-digital.com/?p=1091 Cliquez sur la caisse enregistreuse, et acceptez toutes les conditions!Weblin est une récente petite application en ligne qui a vu le jour l’an dernier, et qui commence à faire son trou sur Internet.
Comment cela se manifeste t-il ? Les sites-web qui sont équipés du logiciel font apparaître de petits avatars en 2D en bas de la fenêtre de votre navigateur. Si vous n’avez pas déjà téléchargé, installé et paramétré le logiciel dans sa « version client » (gratuit),  le site web vous propose alors un avatar « commis d’office » par défaut, en version lite (mais vous pouvez tout de même paramétrer quelques fonctionnalités de base). Weblin est tout simplement une nouvelle façon de communiquer sur Internet.

Asseyez-vous sur la pose-ball, et laissez vous faire! Dans quelques minutes, votre avatar traversera la frontière de Second Life pour venir squatter vos bas de pages web!Quel est son intérêt ? Outre d’être un outil innovant de sociabilisation via Internet, situé entre le FaceBook (identité propre et bien définie d’un websurfer) et la ChatRoom (salle de rencontres classique), « Weblin rend ses utilisateurs visibles sur le Web », explique le site dédié. « D’autres personnes visitent la même page que vous au même moment. Vous pouvez donc faire la connaissance de personnes qui partagent vos intérêts ! » Les gros blogs ont compris le message, commencent à s’équiper, et à créer des réseaux de community-helpers. Certaines entreprises ont même déjà saisi la balle au bond, et utilisent l’application dans le cadre de leurs activités. C’est le cas de Stonfield Inworld, par exemple, qui teste avec succès une fonctionnalité d’hôtesse d’accueil-guide avec Weblin sur le site web de RIL Shopping

Vos avatars SL sur le web, via Weblin !

L'interface de la page web de Weblin. On n’en est pas encore au concept SciFi cyberpunk de « la matrice », inventé et développé par William Gibson (auteur de Neuromancien), et qui consiste en une forme extrêmement avancée du réseau Internet, permettant une interaction et une immersion totale entre les dimensions du web. Mais la porte est ouverte ! Depuis quelques temps, Weblin s’est installé un point de chute (l’Avatarstation sur Walker Orientation 145/77/41) sur Second Life, et permet aux avatars SL de passer la frontière du monde virtuel pour s’installer sur le web classique en 2D, via weblin.

Et voilà ce que ça donne en bas de votre page! Pour ce faire, vous devez avoir téléchargé et installé Weblin en « version client » sur votre poste. Ensuite, vous devez rendre sur place in SL, cliquer sur la caisse enregistreuse, passer dans le studio photo attenant à la zone d’accueil, cliquer sur la poseball (un carré blanc) placée devant l’écran, appeler le robot, et le laisser faire, sans bouger… Une session photo 3D d’une durée approximative de deux minutes débute alors. Une fois terminée, le bot vous envoie une invitation pour valider l’intégration de votre look, et vous voilà tout beau sur Internet !
L’intérêt principal de la manipulation, outre son aspect ludique incontestable, serait certainement d’uniformiser son image de marque dans tout le World Wide Web, à partir de celle déjà existante sur Second Life, et ainsi de garder une certaine cohérence. Une idée qui pourrait bien séduire nombre d’entreprises qui évoluent sur Internet…

EHB.

Marquer et Partager: Google Digg del.icio.us Wikio Facebook Live Pownce Scoopeo Technorati YahooMyWeb MisterWong Reddit Meneame LinkedIn

]]>
http://www.territoire-digital.com/2009/01/weblin-s%e2%80%99exporte-in-sl-et-vice-versa/feed/ http://www.territoire-digital.com/2009/01/weblin-s%e2%80%99exporte-in-sl-et-vice-versa/
Mission : explorateurs francophones in SL! http://feeds.feedburner.com/~r/TerritoireDigital/~3/506037966/ http://www.territoire-digital.com/2009/01/mission-explorateurs-francophones-in-sl/#comments Thu, 08 Jan 2009 09:27:25 +0000 eboyer http://www.territoire-digital.com/?p=1077 Rencontre avec Serena Parisi, owner du groupe "les explorateurs francophones", dans l'espace qui leur est réservé sur le Parc des Arts in SLSerena Parisi est l’owner du groupe « les explorateurs francophones ». Elle a bien voulu expliquer à Montparnasse Belgar en quoi consistait ses activités dans Second Life…

Montparnasse Belgar : bon, alors raconte-moi! Qui es-tu?
Serena Parisi: Je suis quelqu’un qui aime découvrir des lieux créatifs sur SL, et je fais partager ces endroits aux membres du groupe, mais aussi à tous ceux qui veulent voir de jolies choses. Pour cela, il suffit de se rendre sur notre espace au Parc des Arts sur Merien 145/132/28, chez Yperfokal Allen et Formentera Voom qui nous hébergent (je les connais depuis longtemps, et je fais partie de leur association), ou d’aller voir notre site web www.teleporteur.com, pour vous faire une idée plus précise sans passer par la case Second Life. Nous sommes aussi partenaires de Willow Ahn. On peut voir certaines de nos découvertes sur son site SLNews.

MB : Tu es donc une exploratrice sur Second Life. Tu es la fondatrice du groupe ?
SP : Non, ce n’est pas moi. Au départ, c’était Ricardo Chevalier. Je ne l’ai pas connu. Puis Valérie Frantica, l’autre owner, a dirigé le groupe. Moi je n’étais qu’une simple exploratrice, au début. J’ai rencontré Valérie, nous sommes devenues très amies. Nous partagions les mêmes valeurs d’échange, de partage et de gratuité, alors elle m’a demandé d’être owner avec elle. Ça a commencé comme ça. L’année dernière, elle a quitté SL, et j’ai repris toute seule.

Un groupe ouvert qui accepte même de référencer des lieux commerciaux, à partir du moment où il y a échange d'infos et visibilité des activités du groupe dans le lieu visitéMB : Comment fonctionne le groupe ?
SP : En fait, ce sont les explorateurs du groupe (il y en a 256 en tout) qui proposent des lieux, mais j’en cherche aussi. Ensuite, ils me donnent une notecard et un landmark. Les critères : la beauté, la qualité du build, et la diversité, car il en faut pour tous les goûts ! En général, nous ne proposons pas de sites commerciaux, exception faite de ceux qui hébergent nos panneaux de pub. C’est une forme d’échange de bons procédés, qui permet d’avoir l’info à différents endroits, en somme…
Tu vois, nous ne sommes pas complètement fermés, mais nous essayons de limiter, même si nous sommes toujours en recherche de nouveau hébergeurs… Car on n’explore pas une boutique. Néanmoins, je respecte tout ce qui se fait ici.
Donc ici, tu as des panneaux classés par thèmes : « Lieux francophones », « flâneries et romances », « Mondes alternatif s », « Sombres », « Galeries d’art », « Culture », « Incontournables », « Sports », « Réalisations », « Nouveautés », et un panneau réservé à nos hébergeurs. Il suffit de cliquer sur les flèches latérales pour faire défiler les photos des lieux. Ensuite, en cliquant sur la photo, vous recevez une notecard explicative, assortie d’un landmark pour vous y rendre !

MB : A ton  avis, quelles qualités faut-il avoir, pour être un bon explorateur francophone ?
SP : Il faut s’intéresser à tout, être curieux, aimer découvrir… Être persévérant aussi, car il faut beaucoup de temps pour visiter une SIM. Parfois, trois heures ne suffisent pas ! Avoir du recul, et un réseau de contacts, surtout. Les explorations sont nourries de personnes que je rencontre, et il y a des gens vraiment extraordinaires ici…

L'un des endroits préférés de Serena : l'île Ode 226/224/150, un hâvre de paix romantique et fleuri...MB : A propos des gens… Tu n’as jamais eu de mauvaises expériences sur Second Life ?
SP : Non, je suis ici depuis deux ans, et je n’ai jamais eu aucun conflit avec personne, ici. Tu sais, cela dépend aussi de ton comportement. Si tu respectes les gens, si tu leur expliques ce que tu fais, ça se passe bien ! On n’arrive jamais en terrain conquis. Il y a des Sim où il y a des recommandations spéciales à observer. On le fait, et c’est normal…
Par contre, on entre dans une période difficile où de nombreuses SIMs de créateurs vont fermer à cause de l’augmentation des loyers des Openspaces. Les Linden sont maîtres en leur domaine, mais je pense qu’ils vont aussi y perdre, car les créateurs sont aussi des consommateurs… Ici aussi, on va déménager sous peu!

MB : Ça prend du temps d’explorer, donc… Tu fais beaucoup d’heures, in world ?
SP : ça dépend… Cette année un peu moins que l’an dernier. Je dose maintenant, sinon, ça finit par te bouffer ! Mais pour répondre à ta question, je viens environ deux soirs par semaine. Tu sais, il faut être clair avec soi même ! Et puis SL est très particulier :  il faut y être pour le comprendre. Si tu fais quelque chose qui intéresse les gens, tu auras de plus en plus de demandes, et donc à un moment, tu ne t’appartiendras plus. Ta vie SL risque de déborder sur ta vie RL… Tout est une question de dosage !
Dans ma vraie vie, j’ai une vie de famille équilibrée, je fais un métier qui me passionne (qui n’a rien à voir avec les mondes virtuels), et je voyage beaucoup et j’adore ça. Je fais aussi de la plongée sous-marine… En fait, je suis une sorte d’exploratrice en Real Life ! Il y a ici des créations que j’ai eu la chance de voir en vrai, comme le Mexique, par exemple. Même si c’est différent de la réalité, ça donne une relative idée de ce que c’est au niveau culturel. Je vais donc proposer le site. Il y en a beaucoup d’autres superbes reproductions, comme Versailles, le Louvre, la chapelle Sixtine, la mosquée de Casablanca…

Propos recueillis par Montparnasse Belgar.

Marquer et Partager: Google Digg del.icio.us Wikio Facebook Live Pownce Scoopeo Technorati YahooMyWeb MisterWong Reddit Meneame LinkedIn

]]>
http://www.territoire-digital.com/2009/01/mission-explorateurs-francophones-in-sl/feed/ http://www.territoire-digital.com/2009/01/mission-explorateurs-francophones-in-sl/
YannMinh Mcdowwll, prince de la cyberculture in SL http://feeds.feedburner.com/~r/TerritoireDigital/~3/503541129/ http://www.territoire-digital.com/2009/01/yannminh-mcdowwll-le-prince-de-la-cyberculture-in-sl/#comments Mon, 05 Jan 2009 17:20:24 +0000 eboyer http://www.territoire-digital.com/?p=1042 Petite visite du NooPark, avec son propriétaire YannMinh Mcdwwll.Yann Minh (YannMinh Mcdowwll in SL) est un artiste cyberpunk polyvalent qui œuvre aussi bien dans lla vidéo, l’image de synthèse, l’infographie, ou même l’écriture (il se définit lui-même comme artiste multimédia et Noonaute). Il était normal qu’il ait lui aussi son extension digitale sur Second Life. Son île, le Noopark (Aogashima 203/111/25) est un véritable musée constitué de nombreuses galeries consacrées à la cyberculture, à la science fiction, à l’érotisme et au fantastique sous toutes ses formes… Un des lieux les plu hétéroclites -en matière d’arts graphiques- à visiter dans l’univers virtuel créé par Linden Lab. Velasquez en 3D, une illustration de la préhistoire de l'art cyberpunk, selon YannMinh Mcdowwll. « Le Noopark est le transfert noosphérique sur SL, de mon musée virtuel en 3D temps réel, appelé le Noomuseum. Celui-ci a d’abord été construit dans un autre cyberespace : le FPS  Unreal Tournament, datant de l’année 2004. Il est dédié à la préhistoire de la cyberculture, et aux crypto-métaphores sexuelles en art et au cinéma… », explique celui qui n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’il est l’un des précurseurs de la cyberculture en France. Il a par exemple exposé une installation vidéo multimédia immersive en 1983 au musée d’art moderne du centre Beaubourg à Paris qui anticipait Matrix et  second life :  “le scénario de Media 000 réalisé en 1982 est l’histoire d’une jeune femme qui vie dans un monde onirique réaliste généré par un ordinateur, et qui refuse de sortir de cet univers au risque d’y perdre la vie.”
Yann Minh se compose des looks très appropriés...Entre autres créations sur SL, sa reconstitution en 3D du tableau de Velasquez « les menines » est absolument bluffante. « Ce tableau est emblématique du diorama de ma conférence sur le thème de  la préhistoire de la cyberculture. Le fameux ‘truc du miroir’ donne à cette peinture une dimension immersive. Un peu comme dans les jeux video, ou les MMORPG du type de Second Life. Le miroir reflète la toile posée devant Velasquez : c’est à dire un portrait du roi et de la reine d’Espagne. Ce qui veut dire que NOUS sommes le roi et la reine d’Espagne ! Et c’est pour cette raison qu’on peut considérer que ce tableau est un jeu d’immersion virtuelle avant l’heure », analyse t-il, intarissable sur le sujet.

Là où le cyberpunk fait son show

Une des magnifiques infographies d'Eric Wenger, exposée dans le NooParkMais toutes les œuvres exposées dans le Noopark ne sont pas de lui. Yann Minh a toutefois choisi d’exposer des artistes dont le travail colle avec son concept. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il y en a une sacrée kyrielle ! On y trouve Eric Wenger, par exemple, créateur d’images de synthèses, et concepteur du moteur de BRYCE, un célèbre logiciel de création de paysages virtuels. Eric qui a créé aussi le logiciel Metasynth, utilisé entre autre par les sound designers de Matrix, utilise Second Life comme d’un instrument de musique pour faire des concerts en RL exploitant les spectaculaires capacités de spacialisation du son de SL.
L'attaque des Morts Vivants, revu et corrigé version interactive dans le NooParkUn autre endroit de l’île est consacré au projet « Traverses, le livre voyageur », que nous avons évoqué dans nos colonnes en fin d’année dernière, et qui représente une autre facette de la cyberculture, en quelque sorte…
Les dessinateurs Jean Yves Kervevan, Rachid Guendouze, et Luh, ou encore les illustrateurs Eikasia, Alain Brion, Bastien L, Martine Fassier, et Jean-Marie vives (auteur des mate-paintings des films Alien IV et la cité des enfants perdus) y ont aussi pignon sur rue… Manchu, célèbre auteur de couvertures de livres de Science Fiction est aussi du voyage, avec sa galerie attitrée, tout comme de nombreux autres auteurs.
L'univers glauquissime de Bastien L., avec ces très belles infographies cybertrash.« Au nord ouest du Noopark se trouve le NooBar. Un endroit pour chater, se poser, rencontrer d’autres avatars. Cette partie de l’ile est tenue par la photographe RL & SL Willow Ahn ». C’est un endroit où elle organise ses expositions d’art temporaires, comme elle le faisait auparavant, sur son île Alchimie, qu’elle a dû fermer suite à l’augmentation des tarifs de Linden Lab.
Le petit plus du Noopark ? Un espace jeux de rôles dans lequel les avatars sont confrontés à l’attaque d’une horde de zombies particulièrement agressifs. Bref, il faudrait des jours et des jours pour parcourir toute l’île, et en percer tous ses secrets, dont certains sont réservés à un public plutôt averti… Mais il vaut mieux être équipé d’une bonne carte graphique !

EHB.

Marquer et Partager: Google Digg del.icio.us Wikio Facebook Live Pownce Scoopeo Technorati YahooMyWeb MisterWong Reddit Meneame LinkedIn

]]>
http://www.territoire-digital.com/2009/01/yannminh-mcdowwll-le-prince-de-la-cyberculture-in-sl/feed/ http://www.territoire-digital.com/2009/01/yannminh-mcdowwll-le-prince-de-la-cyberculture-in-sl/
Nouveau design de secondlife.com http://feeds.feedburner.com/~r/TerritoireDigital/~3/501278250/ http://www.territoire-digital.com/2009/01/nouveau-design-de-secondlifecom/#comments Fri, 02 Jan 2009 21:32:56 +0000 David Castéra http://www.territoire-digital.com/2009/01/nouveau-design-de-secondlifecom/ Linden Lab a profité des fêtes pour publier la nouvelle home du site de Second Life… Pour l’admirer vous devez être non connecté, en effet le reste du site, lui, n’a pas bougé.

new-homesl

Il faut être honnête, il s’agit là d’une première étape dans une démarche globale d’amélioration ergonomique de l’ensemble de l’environnement Second Life.

Qu’en pensez-vous ? Etait-ce une priorité ? Cela augure t’il un travail de fond sur le client SL ?

Join the forum discussion on this post - (2) Posts Marquer et Partager: Google Digg del.icio.us Wikio Facebook Live Pownce Scoopeo Technorati YahooMyWeb MisterWong Reddit Meneame LinkedIn

]]>
http://www.territoire-digital.com/2009/01/nouveau-design-de-secondlifecom/feed/ http://www.territoire-digital.com/2009/01/nouveau-design-de-secondlifecom/
Les meilleurs voeux de l’équipe! http://feeds.feedburner.com/~r/TerritoireDigital/~3/499497272/ http://www.territoire-digital.com/2008/12/les-meilleurs-voeux-de-lequipe/#comments Wed, 31 Dec 2008 14:40:32 +0000 eboyer http://www.territoire-digital.com/?p=1031 Ce soir, à minuit, nous serons en 2009 ! Si vous avez quelque chose de prévu dans la vraie vie pour fêter ça, tant mieux pour vous (Cependant, n’oubliez pas que si les bonnes choses s’apprécient sans modération, mieux vaut éviter de prendre la route…)!
En revanche, si vous ne savez pas quoi faire de votre avatar, sachez que sur Second Life aussi, des choses se préparent, entre autres au Village (Le Village, 112/131/22), mais aussi au jardin des artistes sans L$ (Ballon d’Art, 167/191/33) !
Quant à moi, où que vous soyez, je vous souhaite à tous une très bonne Saint-Sylvestre au nom de l’équipe de Territoire Digital, et vous dis à l’année prochaine pour de nouvelles aventures palpitantes !
;-)

Monty Belgar

Marquer et Partager: Google Digg del.icio.us Wikio Facebook Live Pownce Scoopeo Technorati YahooMyWeb MisterWong Reddit Meneame LinkedIn

]]>
http://www.territoire-digital.com/2008/12/les-meilleurs-voeux-de-lequipe/feed/ http://www.territoire-digital.com/2008/12/les-meilleurs-voeux-de-lequipe/
Des petits mots pour les enfants malades http://feeds.feedburner.com/~r/TerritoireDigital/~3/498663935/ http://www.territoire-digital.com/2008/12/des-petits-mots-pour-les-enfants-malades/#comments Tue, 30 Dec 2008 15:04:31 +0000 eboyer http://www.territoire-digital.com/?p=1021 La fondation Réunica prévoyance (qui mise sur l’Art et la Culture pour apporter du mieux être aux personnes fragilisées par la maladie ou le handicap) in Second Life propose aux avatars qui passent par son île d’envoyer une petite carte de vœux virtuelle afin d’encourager les enfants malades, soutenus  par L’enfant@L’hôpital, association qui permet aux enfants hospitalisés de créer des liens avec des personnalités (explorateurs, musiciens…) grâce à Internet.

Des mots pour vaincre les maux

Pour ce faire, c’est très simple : rendez-vous sur l’île Pyrénées Gascogne 220/149/26, repérez le sapin de Noël, et cliquez sur l’une des petites invitations qui y sont accrochées. Cette action vous permet de basculer sur une page web classique, ce qui fait que même les non SLifers peuvent participer à l’opération. Et si vous êtes en panne d’inspiration, vous pouvez aussi lire les messages laissez par vos prédécesseurs, en cliquant sur l’étoile du sapin. Un petit mot peut parfois soulager bien des peines, alors n’hésitez-pas à semer un peu de bonheur…

EHB.

Marquer et Partager: Google Digg del.icio.us Wikio Facebook Live Pownce Scoopeo Technorati YahooMyWeb MisterWong Reddit Meneame LinkedIn

]]>
http://www.territoire-digital.com/2008/12/des-petits-mots-pour-les-enfants-malades/feed/ http://www.territoire-digital.com/2008/12/des-petits-mots-pour-les-enfants-malades/
Un casting pour voir son avatar IRL http://feeds.feedburner.com/~r/TerritoireDigital/~3/498543822/ http://www.territoire-digital.com/2008/12/un-casting-pour-voir-son-avatar-irl/#comments Tue, 30 Dec 2008 11:38:01 +0000 eboyer http://www.territoire-digital.com/?p=1010 Dans le cadre de la saison culturelle européenne, et de la clôture de la présidence française du conseil de l’Union, le Studio National des Arts Contemporains Le Fresnoy organise l’exposition « Dans la nuit, les images » jusqu’au 31 décembre prochain (ouverte tous les jours de 17 heures à 01h00), dans la Nef du Grand Palais, à Paris. A cette occasion,  aura lieu simultanément sur Second Life (Orange Island 124/127/136) et au Grand Palais un évènement « réalité mixte » proche de l’expérience mystique, intitulé les « âmes volantes ». Ce spectacle, initié par FlyingSoul Scribe, consiste à filmer les avatars de Second Life, puis à vidéo-projeter ces images en temps réel sur le mur  de la nef du Grand Palais, l’un des plus célèbres musées de la capitale française.

Plus que deux jours

Pour cela, FlyingSoul Scribe organise un énorme casting in SL. Pour y participer, il suffit de s’inscrire in world, puis d’attendre votre tour. On vous envoie alors un Landmark qui mène au studio (ouvert à partir de 8 heures du matin SL time, 17 heures GMT) où vous serez filmés. Le principe : des pose-balls vous invitent à vous placer au dos d’un écran noir. Votre avatar apparaîtra alors sans interface et détouré sur le mur du Grand Palais, d’où l’intérêt de ne pas porter de vêtements noirs ou un face-light trop puissant. La pose-ball propose des gestuelles programmées, mais vous pouvez en changer simplement en tapant Shift/flèche-droite sur votre clavier. Quel avatar ne rêverait pas d’être immortalisé dans cette immense volière à images ? C’est l’occasion rêvée de faire communier les deux réalités, Mais dépêchez-vous : il ne reste que deux jours !

EHB

Marquer et Partager: Google Digg del.icio.us Wikio Facebook Live Pownce Scoopeo Technorati YahooMyWeb MisterWong Reddit Meneame LinkedIn

]]>
http://www.territoire-digital.com/2008/12/un-casting-pour-voir-son-avatar-irl/feed/ http://www.territoire-digital.com/2008/12/un-casting-pour-voir-son-avatar-irl/
Un duel au soleil, entre photo et peintures… http://feeds.feedburner.com/~r/TerritoireDigital/~3/497810783/ http://www.territoire-digital.com/2008/12/un-duel-au-soleil-entre-photo-et-peintures%e2%80%a6/#comments Mon, 29 Dec 2008 14:55:26 +0000 eboyer http://www.territoire-digital.com/?p=998 Joan Horsforth et Tilla Tobias se sont rencontrés sur Second Life. Le premier est un photographe naturaliste néerlandais (époux de Mallory Destiny dans la vraie vie, qui vend ses œuvres à des magazines, et exposera bientôt jusqu’au Brésil), la seconde est une artiste peintre indienne de grand talent, dont les toiles s’arrachent jusque dans Second Life. Ils ont aimé leurs travaux respectifs, et c’est ainsi qu’ils ont décidé d’exposer ensemble, dans la galerie d’art de Mariaka Nishi et Naastik Rau, sur l’île de  Tournicoton. Cette exposition s’appelle « Bright in Benaras », car elle réunit la brillance lumineuse des photos de Joan, et celle des peintures de la légendaire ville de Benaras, en Inde, où vit Tilla.

L’inspiration et la chance

« Je travaille en numérique, avec des Nikon D200, D80, et parfois le Coolpix 7900, mais je n’utilise aucun logiciel. Ce sont des photos entièrement naturelles, sans trucages et sans filtres », précise Joan, alors qu’on s’interroge subtilement sur les effets colorés saisissants de ses clichés. En effet, ses fleurs ont un rendu incomparable. La lumière qui se dégage de ses paysages est quasiment féérique. « Bien sûr, j’utilise des lentilles assez chères, compatibles avec une exposition directe au soleil. Mais sinon, j’attends juste le bon climat, et l’inspiration du moment. Parfois, c’est aussi le coup de chance, qui permet de faire une belle image.» La réalité saisie dans son plus simple appareil, donc !

Les mystères de Benaras

Tilla est aussi une virtuose de la lumière. Les peintures visibles sur Tournicoton ont quelque chose de magique, de mystérieux. L’artiste a appris de nombreuses techniques (aquarelle, huile, acrylique, collages…) qui lui permettent de travailler le réalisme figuratif, l’impressionnisme, l’abstrait ou même l’art naïf ethnique comme personne. Les 11 toiles  exposées ici représentent donc la ville de Benaras sous différents angles, dans des tons majoritairement ocres, qui laissent deviner une chaleur étouffante, et un environnement tout en tentures exotiques, dallages et escaliers biscornus. Assurément une façon différente de voyager, à travers les arts graphiques et Second Life…

EHB.

Marquer et Partager: Google Digg del.icio.us Wikio Facebook Live Pownce Scoopeo Technorati YahooMyWeb MisterWong Reddit Meneame LinkedIn

]]>
http://www.territoire-digital.com/2008/12/un-duel-au-soleil-entre-photo-et-peintures%e2%80%a6/feed/ http://www.territoire-digital.com/2008/12/un-duel-au-soleil-entre-photo-et-peintures%e2%80%a6/
Photon Pink, du rêve à la réalité http://feeds.feedburner.com/~r/TerritoireDigital/~3/482530705/ http://www.territoire-digital.com/2008/12/photon-pink-du-reve-a-la-realite/#comments Fri, 12 Dec 2008 09:59:43 +0000 eboyer http://www.territoire-digital.com/?p=961 Dans une contrée reculée, à quelques encablures au nord de Territoire digital, se trouve l’île de Photo Pinks 221/122/43, un étrange avatar éponyme que Montparnasse Belgar a rencontré sur l’île de Jopsy Pendragon… Un heureux mix entre le « chapelier fou », et « Willy Wonka », créateur d’un monde à la « Ansel et Gretel »  et « l’île aux enfants » tellement inhabituel, sur SL, qu’il a décidé de vous le présenter ! Rencontre…

Montparnasse Belgar : Avant tout, raconte-nous qui tu es dans la vraie vie, et dans Second Life…
Photo Pink : Dans la réalité, je suis un artiste de 27 ans, programmeur de métier, ; et je vis en Californie du sud. J’habite un peu plus au nord de là ou vit Jopsy. Avant de commencer sur SL, j’ai programmé des logiciels séquenceurs pour faire de la musique visuelle.

MB : Depuis quand es-tu présent sur Second Life ? Tu ne dois pas être un tout jeune avatar, si ?
PP : Je suis là depuis août 2006. Il y a beaucoup de gens qui sont arrivés après moi, mais il y en a eu d’autres bien longtemps avant… Si bien que je me sens exactement au milieu ! Lorsque je suis arrivé, on était encore en dessous de la barre du million de résidents.

MB : Tu es un de ces fameux hommes qui ont un avatar féminin ?
PP : Oui, c’est ça ! Mon personnage s’appelle Photon Pink,, et c’est une fille un peu comme Alice au pays des Merveilles. C’est de cet univers que je tire le plus gros de mon inspiration, pour mon style SL… Je dirais que c’est entre Alice et Willy Wonka. Mon château est comme un gros magasin de bonbons, avec des couleurs très « acidulées » ! Tu peux voir partout autour de mon île qu’il y a des tas de plantes  fantastiques et colorées, quelques créatures, et aussi des champignons ! Cette île reflète exactement ce que j’aime faire sur Second Life. Elle est là pour faire plaisir aux visiteurs, mais aussi pour montrer mon savoir-faire. Je vends aussi des objets dans le château, mais uniquement pour couvrir mes frais de location. C’est surtout une œuvre d’art à explorer. Il y a beaucoup trop de centres commerciaux ou de boites de nuits sur SL. Je voulais juste construire quelque chose d’immersif, amusant et unique, pour les gens.

MB : Je t’ai vu créer des effets spéciaux l’autre jour. Tu comptes faire un évènement pour les fêtes de fin d’année ?
PP : Je ne crois pas que je ferai quoi que ce soit. J’étais juste en train de m’amuser avec un concept de feux d’artifice. On verra bien si ça se développe en quelque chose… Mais actuellement, je travaille sur des chapeaux festifs et des klaxons qui font des bruits, pour la nouvelle année ! Honk ! Honk ! (Il actionne la trompe qu’il porte sur son épaule pour montrer le fruit de son travail – NDLR) Pour le moment, c’est le seul bruit que j’ai trouvé. J’étais en train d’en chercher d’autres lorsque tu m’as contacté.

MB : Que penses-tu qui devrait être amélioré dans Second Life ?
PP : Ouh, c’est une grande question ! Je pourrais faire une longue liste. Je ferais des changements au niveau de la politique de SL, ainsi qu’au niveau technique. Par exemple, au niveau politique, j’aimerais que les Lindens soient plus concernés par les affaires des résidents. Pas mal de mes associés (ainsi que moi-même) avons vus nos créations SL copiées illégalement et revendues sans autorisation, mais les Lindens ne veulent pas en entendre parler. Ils ne remplissent leurs obligations à ce sujet que si tu remplis un dossier de plainte en bon et due forme, statuant que tes droit d’auteur ont été violés. Et dans tous les cas, ils ne se contentent que de récupérer et redonner au prorpiétaire les objets volés dans les inventaires. Mais il y a eu tellement de résidents mécontents, qui avaient acheté des objets volés, et qui se sont tout à coup retrouvés dans l’incapacité de les rezzer (matérialiser - NDLR), qu’ils ne le font même plus, maintenant!
En temps que scripteur, il y a des tas de petites choses que j’aimerais changer. Celle qui me tient vraiment à cœur en ce moment, c’est la simple idée de pouvoir rezzer plus de formes, telle que décrite ici. En gros, les boites, prismes et cylindres ont tous les mêmes paramètres. La seule différence, c’est le nombre de face qu’ils ont… Ma suggestion serait juste qu’on puisse permettre de créer des formes avec autant de faces qu’on le désire, ce qui éviterait d’utiliser plusieurs prims pour créer ne serait-ce qu’un hexagone… Je pense qu’il y aurait un énorme bénéfice pour très peu d’investissement en temps de développement. Maintenant, il m’est difficile d’en savoir plus, dans la mesure où les serveurs sont bouclés.
La méthode des Lindens pour toute suggestion est que les résidents proposent, puis votent pour une idée de développement. Et si le nombre des votants est important, ils reconsidèrent généralement la demande plus sérieusement.
Autre chose : je suis assez en colère à propos de leur décision récente de monter les tarifs des baux sur les OpenSpaces. Cette île en est une. J’espérais qu’ils ne feraient pas cette augmentation de 67%, mais je n’ai plus beaucoup d’espoir à ce sujet…

MB : Ah, toi aussi tu as été touché par cette décision unilatérale…
PP : En janvier, mon loyer passera de 75 à 95 USDollars. Puis en juillet 2009, il montera à 125 Dollars ! Ce que j’aimerais faire, c’est emménager sur une fullSim, mais c’est quatre fois le prix que je paye aujourd’hui, et je n’ai pas les moyens. Alors je vais garder cette formule, au moins quelques mois encore…

MB : Tu as dit aux Lindens ta façon de penser à ce sujet ?
PP : Non, mais j’ai eu plein d’amis qui ont protesté. Je ne crois pas que cela ait eu des effets positifs. Il y avait plein de gens ignorants qui hurlaient et racontaient des choses ridicules. Je pense que les résidents pourraient avoir des relations beaucoup plus productives avec les Lindens, s’il y avait des discussions plus calmes et logiques, sans tomber dans l’insulte et les gros mots systématiques…

MB : D’accord. As-tu déjà réalisé d’autres choses à d’autres endroits ici et dans d’autres mondes virtuels?
PP: Oh oui. Je fais du travail sur mesure pour les gens, et j’ai aussi une boutique de chaussures pour dames. Mais après, je ne travaille que sur SL. Aucun des autres mondes n’est aussi développé. Il n’y a pas autant d’outils pour créer, et plus important : ils n’ont pas autant de monde qui les utilisent. Alors pourquoi construire cette île s’il n’y a personne pour l’explorer ? Et puis il y a beaucoup d’OpenGrid sims qui sont remplies d’objets copiés sur SL, sans le consentement de leurs auteurs. Pour que ces mondes aient du succès, il faudrait que le protocole d’utilisation soit terminé, et que les Lindens autorisent la téléportation entre les grids et la leur. Le top serait que les inventaires suivent aussi dans cette téléportation, da manière à ce que les avatars puissent se servir de leurs objets ailleurs que sur SL. Mais je pense qu’une réflexion est engagée pour essayer de voir comment ces permissions pourraient être gérées, et à quelles grids on peut faire confiance.

MB : De quelle attraction es-tu le plus fier, sur cette île ?
PP : Eh bien l’île est toujours plus ou moins en construction, et quelques uns de mes coins préférés ne sont pas encore terminés. Mais je crois que celui que j’aime le plus serait certainement les bassins sur le rivage. Ainsi que le rez-de-chaussée du château, bien sûr !
Viens, je t’emmène voir ça. Ah, mais avant, je te présente ce nouvel arrivant : C’est Moy Loon, expert scripteur, et qui est aussi mon propriétaire…
Bon : il faut prendre la promenade côtière, ici, à partir du jardin, et la suivre jusqu’au bout. Voilà. Tu vois, les oursins sortent leurs piquants dès qu’on s’approche !
Dans ce bassin, là, il y a un crabe géant. Je voudrais le faire attaquer, mais comme je ne l’ai pas créé moi-même, il faudrait que je le scripte à l’arrache… Je l’ai depuis six mois, et il n’a pas été modifié ! J’ai plus trop de temps pour ça, car je dois aussi gagner ma vie.
Allez, je t’emmène dans la jungle ! Voilà le marais qu’il faut traverser pour y parvenir. Le champ de champignons paranoïaques, et là, une ruche complète d’abeilles… Elles font le meilleur des miels : une des spécialités de l’île ! Tu peux en prendre, si tu veux…
Mais attention ! Elles attaquent et elles te suivront partout, hah hah ! Bon, je dois remettre l’essaim dans l’arbre, car l’animation ne se réinitialise pas toute seule, pour l’instant…
Il y a bien d’autres endroits à visiter sur cette île, si tu veux. Tiens, viens voir la grotte ! C’est un endroit très apprécié. J’y trouve parfois des couples qui s’isolent ! Je suis en train de refaire cet endroit, en ce moment.
Et par là, c’est le lagon de la sirène, avec le jardin de la pieuvre à bulles…

MB : Allez, une petite dernière, mais pas la pire : Si tu avais un conseil à donner aux petits nouveaux qui arrivent sur SL, ce serait quoi ?
PP : Je leur dirais de ne pas se laisser piéger par les endroits ennuyeux et mal fichus qu’ils visiteront probablement dès le début, lorsqu’ils ne sauront pas vraiment où aller… SL est immense, et il y a un sacré nombre de choses inintéressantes et peu amusantes, mais il y a aussi de chouettes endroits artistiques à découvrir. L’outil de recherche peut aussi les duper, parce que les endroits qui apparaissent en première occurrence trichent en générant du trafic, en utilisant des robots. Second Life, c’est comme le reste d’Internet : il y a de la pub et des choses à rebuter partout. Il faut juste passer outre pour aller sur les sites sympas…
Je leur recommanderai par ailleurs de trouver des utilisateurs plus vieux et expérimentés, qui leur désigneront les lieux à visiter en fonction de leurs intérêts, afin de rencontrer les bonnes personnes !

Entretien traduit de l’anglais par EHB.

Marquer et Partager: Google Digg del.icio.us Wikio Facebook Live Pownce Scoopeo Technorati YahooMyWeb MisterWong Reddit Meneame LinkedIn

]]>
http://www.territoire-digital.com/2008/12/photon-pink-du-reve-a-la-realite/feed/ http://www.territoire-digital.com/2008/12/photon-pink-du-reve-a-la-realite/
Sur la route des citadelles cathares http://feeds.feedburner.com/~r/TerritoireDigital/~3/480783405/ http://www.territoire-digital.com/2008/12/sur-la-route-des-citadelles-cathares/#comments Wed, 10 Dec 2008 17:31:08 +0000 eboyer http://www.territoire-digital.com/?p=952 Sacremeustache Beerbaum est un grand ami de Mariaka Nishi et Naastik Rau, de la galerie d’art Tournicoton. Il a déjà collaboré à plusieurs travaux artistiques avec le duo. Ce coup-ci, c’est lui le héros du jour, même s’il revendique avoir reçu l’aide inestimable de Domi Ahn collaboratrice du guide touristique in SL), qui lui a buildé ce château flottant dans les cieux, et d’une manière générale celle de tous les membres de l’équipe. « Domi a reconstitué la forteresse de Montségur à l’échelle, avec des plans, et des photos que je lui ai ramenés, pour les détails. Il est comme dans la vraie vie : son orientation est dans son exacte position par rapport aux points cardinaux, et positionné à la même hauteur ». C’est donc une véritable œuvre d’art en trois dimensions, qui mesure 100×100 mètres (soit un quart de SIM) qui servira d’écrin à cette exposition de l’ange esselien…

L’empreinte de l’église romaine

Car dans la vraie vie, Sacremeustache est natif de ces terres, qu’il a saisi de nombreuses fois sur pellicule. Carcassonne, Quéribus, Montségur , Peyrepertuse, Miglos… Autant de lieux et routes par lesquels sont un jour passés les Cathares. Des noms qui n’ont plus de secrets pour l’ange, qui a fait pas moins de 780 clichés, et en exposera 48, répartis sur trois niveaux dans la forteresse. Une seule d’entre elle, qui représente un calvaire, a été nommée (Reconquista) par l’artiste. « L’histoire du Languedoc est intimement liée à celle des Cathares. Une civilisation en avance sur son temps, qui a été martyrisée, abattue, violée, massacrée, par l’inquisition et les chevaliers du nord. Ce sont certains historiens et hommes de Lettres qui l’ont replacée dans le contexte qu’il méritait, celui d’une église chrétienne, humble et pauvre. C’est une tragédie, qui nous ramène à l’actualité : celle de l’intolérance. »

EHB.

Marquer et Partager: Google Digg del.icio.us Wikio Facebook Live Pownce Scoopeo Technorati YahooMyWeb MisterWong Reddit Meneame LinkedIn

]]>
http://www.territoire-digital.com/2008/12/sur-la-route-des-citadelles-cathares/feed/ http://www.territoire-digital.com/2008/12/sur-la-route-des-citadelles-cathares/